Maisons Pierre, pionnier de la maison à énergie positive pour tous !

La réglementation « Bâtiment Responsable 2020 » (RBR20), qui remplacera prochainement la RT2012, prévoit la généralisation des bâtiments à énergie positive à l’horizon 2020.

comepos

Pour anticiper ce saut qualitatif, Maisons Pierre, qui figure parmi les leaders du secteur de la construction individuelle, a rejoint le programme COMEPOS en 2013 et présente aujourd’hui ses 2 premières maisons à énergie positive. Celles-ci associent haute performance énergétique et prix ultra-compétitif : une première en France !

Le projet COMEPOS, soutenu par l’ADEME, regroupe des constructeurs, des industriels et des spécialistes du bâtiment. Il doit permettre d’ériger 25 maisons à énergie positive sur l’ensemble du territoire, permettant d’étalonner scientifiquement leurs performances et d’établir des références fiables dans la perspective de la future réglementation RBR20.

Maisons Pierre s’est engagé à construire 5 maisons dans le cadre de ce programme. Il inaugure aujourd’hui les 2 premières à Ozoir-la-Ferrière et Aulnay-sous-Bois. Mais là où le constructeur se distingue des autres, c’est qu’il a réussi à concevoir des bâtiments aux performances énergétiques remarquables, tout en les rendant extrêmement compétitifs en termes de coût d’acquisition.

Un exploit en accord avec sa promesse (« permettre à tous de devenir propriétaire ») et rendu possible grâce à son savoir-faire, ainsi qu’à sa relation privilégiée avec les meilleurs fabricants du marché.

RBR2020 : un défi de taille pour le secteur de la construction

Alors que la RT2012 s’intéresse uniquement à l’aspect thermique, imposant la construction de maisons consommant moins de 50 kWh par m2 et par an, la prochaine réglementation RBR2020 donnera une place prépondérante aux énergies renouvelables et à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Elle exigera ainsi que les futures habitations aient une faible empreinte carbone et produisent plus d’énergie qu’elles n’en consomment : c’est ce que l’on appelle la « maison à énergie positive ». Au-delà d’une accélération des efforts engagés par la France au travers de son Plan Climat, c’est un véritable changement de paradigme auquel nous assistons avec cette mesure. Un challenge que Maisons Pierre a déjà commencé à relever !

Produire plus, consommer moins

Premier consommateur d’énergie en France, le secteur du bâtiment sera donc en première ligne de cette (r)évolution, qui se traduira par une nouvelle réglementation environnementale encore plus exigeante que la précédente. En plus de devenir passive, c’est-à-dire de présenter de faibles besoins en matière de chauffage, la maison à énergie positive sera également productrice nette d’énergie (production supérieure à la consommation). Pour parvenir à un tel résultat, il faut à la fois réduire les besoins énergétiques pour s’orienter vers un bâtiment basse consommation, mais aussi mettre en place des dispositifs de production, de stockage et de réutilisation d’énergies renouvelables. Une équation complexe, qui s’inscrit au cœur du projet COMEPOS de l’ADEME, auquel participe Maisons Pierre, leader de la construction de maisons individuelles en Île-de-France.

Maisons Pierre ouvre les portes de ses 2 premières maisons à énergie positive

Maisons Pierre est fier de présenter aujourd’hui ses 2 premiers modèles de maisons positives sur les 5 qu’il s’est engagé à construire dans le cadre du programme COMEPOS. Innovantes, simples d’utilisation, peu énergivores, esthétiques, confortables et durables, elles préfigurent ce que seront les habitations de demain.

Des choix constructifs audacieux et pertinents

La première maison positive de Maisons Pierre a été conçue sur la base de son modèle «Orléans». D’une surface de 83 m2, elle compte 3 chambres, 1 salle de bains et 1 cuisine ouverte sur un vaste salon-séjour. La seconde repose sur sa référence «Chartres», légèrement plus grande (100 m2) et à l’architecture moderne, puisqu’elle adopte un enduit bi-ton, ainsi qu’un toit recouvert de tuiles noires.

Pour bâtir ces 2 premières maisons à énergie positive, Maisons Pierre n’a pas eu besoin de revoir son mode constructif, ni son niveau actuel d’isolation, qui est déjà plus performant en moyenne de 37 % (Bbio) par rapport à la réglementation en vigueur. Le matériau utilisé pour l’enveloppe de ses bâtiments, à base de mousse polyuréthane associée à de la laine minérale, représente ainsi ce qui se fait de mieux sur le marché actuellement.

En revanche, pour répondre aux exigences de la future RBR2020, Maisons Pierre a dû aller encore plus loin, en intégrant des solutions innovantes :

  • Une VMC double flux permettant de récupérer l’air intérieur, qui est dépollué et remis à la température souhaitée, via une résistance interne, avant d’être redistribué dans les pièces à vivre de la maison (salon, chambres…). Ce dispositif permet de brasser l’air à 25° en moyenne en été, tout en assurant une consommation moindre d’énergie pour réchauffer l’atmosphère en hiver.
  • Un chauffe-eau thermodynamique dernière génération de marque Aldès, intégrant une pompe à chaleur ultra-performante et permettant de réduire considérablement la consommation énergétique. Ce produit très innovant fonctionne à l’aide d’un fluide réfrigérant naturel présent dans l’air, le CO2, qui assure une chauffe rapide et constante de l’eau.
  • 25 m2 de panneaux photovoltaïques intégrés sur le toit, qui assurent l’indépendance énergétique de la maison. L’énergie ainsi générée alimente la maison pour ses besoins quotidiens, tandis que le surplus de production en journée est stocké dans des batteries lithium, avant d’être redistribué dans le réseau domestique, pour le chauffage ou encore l’éclairage. Ce dispositif permet de rendre la maison autonome jusqu’à 70% l’hiver et 100% l’été.
  • Des capteurs d’ensoleillement, installés sur les baies vitrées, actionnent automatiquement les volets roulants en cas de forte chaleur pour maintenir une température idéale en été.
  • Enfin, un triple vitrage en façade nord limite l’entrée de l’air froid en hiver.

Au final, grâce à tous ces dispositifs, on obtient une CEP (Consommation d’Énergie Primaire) de – 19 kWep/m²/an, tandis que la RT2012 fixe ce seuil, pour ce type de maison, à 63,40 kWep/m2/an, confirmant ainsi la dimension « positive » de la maison. Actuellement, sur les constructions RT2012 de Maisons Pierre, la consommation énergétique génère une facture d’une centaine d’euros par mois environ pour une maison de 100 m2. Demain, avec ces nouveaux modèles à énergie positive, ce coût pourrait être divisé par 2.

Pour plus d’informations sur la qualité Maisons Pierre, rendez-vous sur www.maisons-pierre.com !

Maisons Pierre 

4 réflexions au sujet de « Maisons Pierre, pionnier de la maison à énergie positive pour tous ! »

  1. bOnjour,

    Votre site n’aime pas écrire en minuscule!
    Votre maison à énergie positive est intéressante, mais en quoi sont les cadres des fenêtres et quel est son coef R , indépendamment de celui du vitrage qui est toujours bien… Je ne crois pas du tout aux cadres en plastique. Il est évident que leurs petites chambres ne doit pas être aussi bien que le bois . Pour l’alu, je ne sais pas, je m’interroge.
    Combien faut-il compter pour avoir cette maison de 1oo m2?

    Sincères salutations
    Mme Lardant

  2. Bonjour,
    Je suis interesse par le concept de maison energie positive. Realisez vous aussi du thermique photovoltaique ou seulement avec du photovoltaique avec batteries et pompe à chaleur ?
    Merci

  3. Ping : Maison à énergie positive : le témoignage de nos premiers clients ! - Le blog de Maisons Pierre - Constructeur de maisons individuelles

  4. BOnjour,
    votre concept est tres interessant et surtout vous etes deja en 2020 ! par contre je pense qu’avec VMC double flux ,chauffe-eau thermodynamique, panneaux photovoltaïques… le prix de vos maisons augmente. Moi qui aimerai faire construire une maison de 90m2, cela me semble compromis avec toutes ces nouvelles normes qui doivent augmenter vos prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*