Assurance emprunteur : à quoi sert-elle et comment la renégocier ?

Indispensable, l’assurance emprunteur permet de couvrir les risques de remboursement en cas de décès, incapacité et/ou invalidité lors d’un prêt immobilier ou d’un crédit à la consommation, en prenant le relais du paiement des mensualités, tout ou partie.

Quels sont ses avantages ?

La banque est couverte en cas d’impayés, elle récupère ainsi son capital prêté.
L’emprunteur est protégé en cas de coup dur (selon conditions), l’assurance continue de payer le crédit et ainsi son bien ne sera pas saisis.

Quels sont les risques couverts ?

L’assurance emprunteur couvre un certain nombre de risques, selon votre contrat d’assurance :
– L’arrêt maladie : au bout de 3 mois, l’assurance prend en charge les mensualités.
– L’invalidité : l’assurance couvre la totalité de l’emprunt selon votre degré d’invalidité.
– Le décès : le bien immobilier sera remboursé automatiquement.
– Le chômage : les échéances sont remboursées si vous perdez votre emploi.

Où souscrire l’assurance emprunteur ?

Le plus souvent l’assurance emprunteur est proposée par la banque au moment de la signature du crédit. Mais vous pouvez aussi demander une ‘délégation d’assurance’ auprès d’un autre assureur (sous conditions) mais uniquement la première année de contrat.

Ce qui change au 1er janvier

Depuis le 1er janvier, la renégociation est possible à tout moment la 1ère année, et à chaque date d’anniversaire de l’offre de prêt.
Et surtout l’emprunteur peut maintenant faire appel à des assureurs ou des mutualistes !
Attention tout de même, la banque peut refuser si la nouvelle assurance n’offre pas autant de garanties que la précédente.

Que vont y gagner les emprunteurs ?

Tout d’abord, on peut espérer une baisse des tarifs, donc une hausse du pouvoir d’achat jusqu’à plusieurs milliers d’euros. (ex : sur 20 ans, une renégociation de 0,30 point peut vous faire économiser jusqu’à 15 000€).
Puis l’emprunteur va bénéficier du « droit à l’oubli » notamment en cas de maladie grave : en renégociant son contrat d’assurance après guérison, les surprimes seront abandonnées.

 

Pour en savoir plus, contactez l’agence la plus proche de chez vous où un conseiller commercial saura vous guider dans votre projet immobilier.

Maisons Pierre 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*