Les planchers chauffants : bonne ou mauvaise idée ?

De plus en plus prisé, notamment dans la construction de maison neuve, le plancher chauffant revient petit à petit à la mode. Zoom sur ce système de chauffage qui a le vent en poupe.

plancher chauffant

Plancher chauffant : Comment ça marche ?

Contrairement au principe du radiateur qui émet une chaleur de façon localisée, le plancher chauffant diffuse une chaleur douce et homogène dans toute l’habitation.

Il se compose de tuyaux de chauffage en polyéthylène posés sur un isolant, lui-même installé sur une dalle en béton. Une chape recouvre les tubes de chauffage. Cette dernière permet de diffuser la chaleur de façon homogène et d’aplanir la surface du sol qui accueillera le revêtement choisi : carrelage, parquet, etc.

Fonctionnant à l’eau ou à l’électricité, ce système chauffe à faible température la surface du sol et l’air intérieur.

  • Le plancher hydraulique, dit à boucle d’eau chaude

Composé d’un réseau de tubes incorporés à la chape ou à la dalle du salon, ce système est en général relié à une chaudière basse consommation ou à une pompe à chaleur air/eau. Plus cher que le plancher électrique, le plan à boucle d’eau chaude coûte en moyenne entre 70 et 100 € le mètre carré.

  • Le plancher électrique

Diffusant une chaleur douce similaire à celle du plancher à boucle d’eau chaude, ce système repose sur un câble chauffant réparti sur toute la surface du sol. Installé en couronne ou en trame, le plancher électrique se fixe sur des plaques de sol. Son installation coûte entre 40 et 60 € le mètre carré.

Attention, les planchers chauffants sont soumis à des règles très strictes. La norme française (NF) DTU 65.14 impose que la température du fluide doit être limitée à 50°C, et celle de la surface au sol doit être inférieure à 27°C. Cette norme impose d’autres critères à prendre en considération, notamment pour le choix du revêtement de sol.

Les avantages du plancher chauffant

  • Un confort en plus

Le principal avantage  du plancher chauffant est sans aucun doute le confort, notamment avec le plancher hydraulique qui diffuse une chaleur par rayonnement. De ce fait, la température ressentie est homogène et agréable. Ce type de chauffage assure un sol tempéré : fini les chaussons en hiver !

Par ce système de chauffage, toute la pièce est chauffée de manière uniforme contrairement à un système classique où les murs sont souvent plus froids que le reste de la pièce. Il diminue ainsi les problèmes de circulation sanguine et de jambes lourdes qu’on pouvait connaître.

  • Un chauffage plus économe

Le plancher chauffant est l’une des solutions les plus rentables à l’usage. Puisqu’il n’y a pas de déperditions de chaleur, il est possible de programmer une température plus basse qu’avec un autre mode de chauffage et de bénéficier de la même sensation de confort. En termes de température, l’utilisation d’un plancher chauffant vous fait économiser 2 degrés pour un confort équivalent avec un système de chauffage classique. Ce qui signifie que pour une température réglée à 18°C avec un plancher chauffant, le même confort sera atteint à 20°C avec un système de chauffage classique.

  • Un air plus sain

De par son système de diffusion de la chaleur par rayonnement et non par convection, les mouvements d’air et de poussières sont réduits. L’air de votre habitat est alors moins pollué et les risques de maladies respiratoires sont durablement réduits.

  • Un gain de place et d’esthétique

Vous aviez jusqu’ici des difficultés à aménager vos pièces à cause de la présence de radiateurs ? Avec le plancher chauffant, vous bénéficiez d’un gain de place non négligeable et de plus de liberté dans l’aménagement de votre maison et sa décoration.

Les inconvénients du plancher chauffant

  • Son coût élevé

Malgré les économies d’énergie réalisables à l’usage, l’installation d’un plancher chauffant reste une solution onéreuse. Pour en profiter, il vous faudra débourser entre 40 et 60 € le mètre carré pour un système électrique et entre 70 et 100 € pour un plancher chauffant à eau.

  • Un choix de revêtements limité

La pose d’un plancher chauffant ne permet pas tous les revêtements de sol. En l’occurrence, on ne pourra pas utiliser de moquette ni certains revêtements de synthèse.

  • Un entretien complexe

Un des autres inconvénients de ce système est son entretien. S’il tombe en panne, il faut casser et changer le revêtement, d’où l’intérêt d’un revêtement carrelé. Dans ce cas, il est possible de ne remplacer qu’un seul carreau, sous lequel la panne est localisée. Ce type de chauffage nécessite également un nettoyage tous les 3 ans.

  • L’ameublement

Sur un plancher chauffant, il est recommandé de poser majoritairement des meubles sur pied. De même, les tapis de doivent pas couvrir la pièce ni être trop épais.

De par la complexité de sa mise en place dans le cadre d’une rénovation, il est davantage choisi lors de la construction d’une maison neuve.

Avec votre constructeur Maisons Pierre, il vous est possible de choisir ce système de chauffage. Nous vous proposons en effet l’installation d’un plancher chauffant à boucle d’eau chaude. Pour plus d’informations, rendez-vous sur notre site Internet : http://bit.ly/formulaire-contact-2017-b.

Maisons Pierre 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*