Prêt à taux zéro : quelles sont ses modifications pour 2018 et qui sera concerné ?

Selon le projet de loi des Finances pour 2018, le prêt à taux zéro (PTZ) sera prolongé l’an prochain pour 4 ans, mais à certaines conditions. Quelles sont ces nouvelles conditions et ses implications pour la construction de votre maison ?

Rappel : qu’est-ce que le PTZ ?

Le prêt à taux zéro est un prêt aidé par l’État qui vous permet d’acheter votre logement si vous n’avez pas été propriétaire de votre résidence principale au cours des 2 dernières années, sous conditions de ressources. Le montant dépend de la zone où vous achetez votre logement. Le prêt ne concerne en pratique qu’une partie du financement de l’achat (jusqu’à 40%), il doit être complété par un apport personnel et/ou d’autres prêts. Le logement que vous souhaitez acheter doit être neuf ou ancien avec des travaux (exclusivement de rénovation énergétique).

Quelles sont les zones concernées par le PTZ ?

Aujourd’hui il y a 5 zones concernées : la zone A bis (Paris et proche banlieue), la zone A (le reste de la banlieue parisienne), la zone B1 (les grandes agglomérations françaises, supérieures à 250 000 habitants, et certaines villes du littoral et de la Corse et les DOM), une zone B2 (les communes allant de 50 000 habitants à 250 000 habitants) et pour finir la zone C, soit le reste du territoire.

L’objectif de ce nouveau PTZ est de développer les constructions sur les zones A, A bis et B1, c’est-à-dire les zones urbaines où le manque de logements est le plus à déplorer (avec plus de demandes que d’offres). Il s’agit donc de Paris, de l’Île-de-France, de la Côte-d’Azur, de l’outre-mer, de toutes les métropoles de plus de 250 000 habitants ainsi que de quelques zones très touristiques (Annecy, Bayonne, les îles non reliées au continent, etc.).

Jusqu’à quand le PTZ sera-t-il disponible ?

Pour la construction de maisons neuves, bien que le PTZ soit prolongé sur les zones A, Abis et B1, il vit ses derniers mois pour les zones zones B2 et C.

Voici le calendrier :

  • Dès le 1er janvier 2018: fin sur les zones rurales (zones C)
  • Dès le 1er janvier 2019: fin sur les zones périurbaines (B2).
  • Dès le 1er janvier 2022: fin sur les zones A, Abis et B1.

Est-ce que je peux encore en profiter ?

Oui bien sûr ! Vous avez jusqu’au 31 décembre pour bénéficier du PTZ 2017, pour les constructions en zone C. N’attendez pas non plus la dernière minute, il serait dommage que votre dossier soit annulé à cause d’une demande faite au dernier moment.

Et si en même temps, vous profitiez de notre offre Foncier Duo ?

Jusqu’au 15 octobre 2017, Maisons Pierre paie vos intérêts d’emprunt jusqu’à 50 000€, en partenariat avec le Crédit Foncier. Notre offre Foncier Duo est cumulable avec le PTZ, alors prenez rendez-vous avec un de nos conseillers !

Contactez l’agence la plus proche de chez vous où un conseiller commercial saura vous renseigner sur la possibilité de bénéficier du PTZ, et vous guidera dans votre projet immobilier.

Exiger le meilleur c’est bien, au meilleur prix c’est mieux !

Maisons Pierre 

Une réflexion au sujet de « Prêt à taux zéro : quelles sont ses modifications pour 2018 et qui sera concerné ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*