Last updated by at .

La maison à énergie positive accessible, c’est possible !

Et si vous deveniez votre propre producteur d’énergie renouvelable ? Avec la maison à énergie positive, c’est possible ! Panneaux photovoltaïques, batteries de stockage d’énergie, système de pilotage intelligent… Grâce à ces équipements, adaptés à tous nos modèles de maisons, vous pouvez économiser jusqu’à 60 % sur vos factures d’électricité. Une solution intelligente pour produire, stocker et consommer votre électricité quand vous en avez réellement besoin. PROFITEZ DE NOTRE OFFRE DE LANCEMENT ! Votre équipement pour 9 900€* au lieu de 15 000€.

Maison à énergie positive : le témoignage de nos premiers clients !

Nous vous en parlions récemment sur le blog, dans le cadre du projet COMEPOS en partenariat avec l’ADEME, Maisons Pierre a construit deux premières maisons à énergie positive ! Ces maisons présentent de faibles besoins en matière de chauffage mais sont également productrices nette d’énergie (production supérieure à la consommation) ! Un premier test grandeur nature Afin d’anticiper ces futurs réglementations thermiques, Maisons Pierre s’est engagé à construire 5 maisons. Il inaugure aujourd’hui les 2 premières à Ozoir-la-Ferrière et Aulnay-sous-Bois.

Maisons Pierre, pionnier de la maison à énergie positive pour tous !

La réglementation « Bâtiment Responsable 2020 » (RBR20), qui remplacera prochainement la RT2012, prévoit la généralisation des bâtiments à énergie positive à l’horizon 2020. Pour anticiper ce saut qualitatif, Maisons Pierre, qui figure parmi les leaders du secteur de la construction individuelle, a rejoint le programme COMEPOS en 2013 et présente aujourd’hui ses 2 premières maisons à énergie positive. Celles-ci associent haute performance énergétique et prix ultra-compétitif : une première en France ! Le projet COMEPOS, soutenu par l’ADEME, regroupe des constructeurs, des industriels et des spécialistes du bâtiment. Il doit permettre d’ériger 25 maisons à énergie positive sur l’ensemble du territoire, permettant d’étalonner scientifiquement leurs performances et d’établir des références fiables dans la perspective de la future réglementation RBR20.