Last updated by at .

Plus que quelques mois pour bénéficier du prêt à taux zéro (PTZ)

Dès le 1er janvier 2020, la suppression du PTZ dans les zones B2 et C impliquera qu’il ne sera plus possible d’emprunter partiellement à 0 % pour financer son projet immobilier, sauf dans les très grandes agglomérations. C’est plus que jamais le moment de se lancer ! Le PTZ : un appui précieux pour accéder à la propriété. Si vous ne connaissez pas encore le prêt à taux zéro, il n’est pas encore trop tard pour vous y intéresser. Ce prêt subventionné par l’État peut être souscrit en complément d’un crédit immobilier classique pour l’achat d’une résidence principale. Son gros avantage : Un taux d’intérêt de 0 % et un différé de remboursement, ce qui fait baisser de façon appréciable le coût total de l’opération et augmente votre pouvoir d’achat immobilier.

Prêt à taux zéro : quelles sont ses modifications pour 2018 et qui sera concerné ?

Selon le projet de loi des Finances pour 2018, le prêt à taux zéro (PTZ) sera prolongé l’an prochain pour 4 ans, mais à certaines conditions. Quelles sont ces nouvelles conditions et ses implications pour la construction de votre maison ? Rappel : qu’est-ce que le PTZ ? Le prêt à taux zéro est un prêt aidé par l’État qui vous permet d’acheter votre logement si vous n’avez pas été propriétaire de votre résidence principale au cours des 2 dernières années, sous conditions de ressources. Le montant dépend de la zone où vous achetez votre logement. Le prêt ne concerne en pratique qu’une partie du financement de l’achat (jusqu’à 40%), il doit être complété par un apport personnel et/ou d’autres prêts. Le logement que vous souhaitez acheter doit être neuf ou ancien avec des travaux (exclusivement de rénovation énergétique).

Le Prêt à Taux Zéro (PTZ) version 2016 : réduction de la durée obligatoire d’occupation

Pour que 2016 soit une année réellement constructive, nous vous proposons au fil des semaines de découvrir les avantages clés du nouveau prêt à taux zéro (PTZ). Cette semaine, focus sur la réduction de la durée obligatoire d’occupation d’un logement financé avec un PTZ, en tant que résidence principale. Rappelons d’abord la définition du prêt à taux zéro : il s’agit d’un crédit gratuit accordé sous conditions de ressources, aux foyers désirant acheter leur première résidence principale. Il est donc exclusivement réservé aux primo-accédants. Le montant du PTZ est estimé en fonction de la composition de votre famille et de la zone où se situe votre projet de construction. Il peut atteindre jusqu’à 138 000 € et ira compléter votre plan de financement, sans qu’il n’y ait d’intérêts à payer. Un différé de remboursement peut être accordé pour les acquéreurs les plus modestes. Dans nos précédents articles, nous vous proposions de découvrir … Lire la suite