15 gestes simples à adopter pour une maison économe !

maison économe

Construites en prenant en compte l’orientation du bâtiment, la nature des matériaux, le choix des énergies renouvelables, la performance énergétique, nos maisons respectent avec précaution la réglementation thermique en vigueur et sont respectueuses de l’environnement. De plus et grâce à un bâti optimisé, elles permettent également d’importantes économies sur vos factures d’énergie.

Mais votre consommation énergétique annuelle dépend aussi de votre comportement au quotidien et de l’utilisation que vous faite de votre habitat….

Que cela concerne le chauffage, l’éclairage, l’eau ou encore les équipements de votre maison, les éco-gestes à adopter sont simples et rapides mais rapportent beaucoup !

1. Fermez les volets en journée

Le chauffage représentant le plus gros poste des consommations d’énergie dans l’habitat, il est important de limiter son utilisation grâce à des gestes simples mais bénéfiques. Lorsqu’il fait froid, pensez bien à fermer vos fenêtres tandis que lorsque la température extérieure dépasse celle de votre logement, ouvrez vos fenêtres la nuit. Cela permet de créer des circulations d’air et d’évacuer la chaleur stockée dans les murs et les planchers.

2. Adaptez la température des pièces à votre comportement

Baissez le chauffage de votre habitat dès que vous vous absentez et baissez-le au minimum si vous vous absentez pour une longue période. Au quotidien, la température idéale pour vos pièces à vivre est de 19°C et de 16°C pour les chambres. Passer de 20°C à 19°C, c’est peut-être un pull en plus mais c’est surtout 7% de consommation en moins.

3. Entretenez régulièrement votre chaudière / poêle à granulés

Une chaudière régulièrement entretenue, c’est 8 à 12% d’énergie consommée en moins ! Pour cela, procédez régulièrement au ramonage de votre chaudière et n’oubliez pas, son entretien annuel est obligatoire ! Grâce à un entretien régulier de votre chaudière ou de votre poêle à granulés, vous limitez les risques de panne, augmentez sa longévité et réduisez vos factures.

4. Eteignez la lumière en quittant une pièce

Cela peut paraître évident mais éteindre la lumière en quittant chaque pièce peut changer beaucoup de choses et notamment, réduire considérablement votre facture. Alors, pensez-y !

5. Optez pour des lampes basse consommation

Votre ampoule a grillé ? Pensez aux lampes basse consommation ! Parmi un choix de plus en plus vaste, il est recommandé d’opter dorénavant pour des lampes à incandescence halogène de classe A, B ou C, des lampes à LED ou bien pour des lampes fluo-compactes de classe A. Les lampes basses consommation consomment 5 fois moins d’électricité et durent 6 à 8 fois plus longtemps.

6. Optimisez votre éclairage pour une maison économe

Eh oui, il est possible d’optimiser votre éclairage ! Pour cela, on vous recommande d’éviter les abat-jour sombres ou épais qui interceptent trop de lumière. Profitez-en aussi pour les dépoussiérer !

7. Préférez les couleurs claires pour vos murs et plafonds

On n’y pense pas forcément mais opter pour des couleurs claires pour vos murs et plafonds permet d’optimiser votre consommation. En effet, les couleurs claires réfléchissent mieux la lumière et permettent de moins recourir à l’éclairage artificiel.

8. Limitez la consommation de vos équipements de froid

Pour une maison économe en énergie, pensez à placer vos équipements de froid loin des sources de chaleur et des zones ensoleillées. N’ouvrez pas leur porte trop longtemps et trop souvent. Enfin, attention à ne pas placer des plats chauds dans votre réfrigérateur et encore moins dans votre congélateur !

9. Choisissez intelligemment votre réfrigérateur et congélateur

Le choix de vos équipements fait également partie des gestes du quotidien qu’il est possible d’améliorer. Par exemple, en choisissant un réfrigérateur ou un congélateur performant et dont l’étiquette énergétique vous indique les lettres A, A+ ou A++, permet de diviser votre consommation d’énergie par 3 !

10. Diminuez l’allumage des veilles inutiles de vos équipements

Nous sommes nombreux à le faire et pourtant, laisser les veilleuses de nos équipements allumées toute la journée génère une consommation d’énergie importante et pourtant inutile ! Elle peut représenter de 300 à 500 kWh/an.

11. Débranchez votre chargeur de téléphone

Dites stop au chargement de votre téléphone la nuit ! S’il continue de rester branché même après chargement complet, ce dernier continue de consommer de l’électricité. Il en est de même du chargeur qui reste branché sur la prise !

12. Préférez les douches aux bains

Quand la douche consomme en moyenne 40 à 60 litres d’eau, un bain en engloutit de 120 à 200 litres, soit 4 à 5 douches pour un seul bain ! Et si l’on fait attention à bien couper l’eau pendant que l’on se savonne, on peut encore économiser jusqu’à près de 20 litres par douche. Sachez qu’il existe également des équipements faciles à installer et peu onéreux, qui permettent de diminuer considérablement la consommation d’eau sans empiéter sur votre confort.

13. Réglez la température de votre eau chaude

Pensez à régler la température de l’eau chaude sur votre chauffe-eau. Une température de 50°C pour l’eau chaude sanitaire est suffisant pour limiter le développement des bactéries pathogènes et pour éviter l’entartrage du chauffe-eau.

14. Si vous avez opté pour un ballon d’eau chaude solaire, veillez à quelques précautions d’usage

Pour un meilleur usage de votre ballon d’eau chaude solaire, plusieurs précautions d’usage sont nécessaires. Ne coupez jamais l’alimentation électrique de la régulation solaire de façon prolongée (formation possible de vapeur au niveau des capteurs), contrôlez la pression (> à 3 bars) et le fonctionnement de l’installation au moins une fois par an, et après une panne de courant ou un orage. Pendant les périodes où l’eau chaude n’est pas nécessaire, notamment lors des vacances, aucune disposition n’est à prévoir. Enfin, en cas d’anomalie, couper l’alimentation électrique et prévenez l’installateur.

15. Si vous avez opté pour les panneaux solaires, pensez à nettoyer le raccordement d’étanchéité une fois par an

Même si aucun nettoyage du capteur solaire est nécessaire, c’est le raccordement d’étanchéité qui exige un nettoyage annuel. Feuilles et débris végétaux doivent être enlevés au-dessus et sur les côtés, au moins une fois par an, pour permettre à l’eau de pluie de s’écouler librement.

Maisons Pierre 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*