Comment bien concevoir sa terrasse ?

Avec l’arrivée des beaux jours, il est temps de réfléchir à l’aménagement de son jardin. Si vous êtes intéressés par une piscine hors sol, nous vous invitons à consulter notre article « Quel type de piscine hors sol pour votre jardin ? » qui pourrait vous aider dans votre choix.

Si la construction de votre maison arrive à son terme, vous envisagez probablement la construction d’une terrasse pour profiter de votre jardin cet été. Vous souhaitez la faire vous-même et avez besoin de conseils ? Suivez ce guide !

La terrasse est l’espace idéal de votre maison pour profiter du jardin. Taille, emplacement, exposition, matériaux… Voici tout ce qu’il faut savoir pour mener à bien votre projet.

Pour commencer, il faut se poser la question suivante : Quel usage comptez-vous faire de votre terrasse ? C’est en trouvant la réponse à cette question que vous allez orienter vos choix.

La surface de votre terrasse

En fonction de l’usage que vous envisagez pour votre terrasse, vous allez pouvoir en déterminer la superficie : En général, 10 à 15 m² sont suffisants pour profiter d’un espace confortable et 2 à 3 mètres de profondeur sont nécessaires pour circuler autour d’une table. Si la surface de votre jardin le permet, vous pouvez réaliser une terrasse sur toute la largeur de votre maison pour y accéder depuis chaque ouverture donnant sur le jardin et aménager votre terrasse à votre gré : salon de jardin, cuisine d’été, espace relaxation…

La forme de votre terrasse

Les formes les plus courantes sont carré et rectangle. Mais rien ne vous empêche de créer une forme originale : octogonale, arrondie, ou encore une terrasse qui entoure la maison. En général, les terrasses sont situées à l’arrière de la maison, mais elles peuvent être situées à tout endroit du terrain.

L’orientation de votre terrasse

Le mieux, c’est que votre terrasse soit ensoleillée au moins une partie de la journée. Il vous faudra pour cela étudier la course du soleil pour concevoir la terrasse la plus agréable possible. Mais si vous construisez votre terrasse plein nord, il sera impossible de sortir de l’ombre, sans parles des problèmes

d’humidité et de mousse qui peuvent, à terme, nuire à la résistance de l’ouvrage, surtout si vous optez pour une terrasse en bois.

Le choix des matériaux pour votre terrasse

Bois, composite, pierre, carrelage, pavés… Il existe de nombreux matériaux pour créer votre terrasse. La clé de votre choix, c’est l’esthétique : le revêtement doit s’harmoniser avec votre maison et la mettre en valeur.

Le bois – Idéal pour n’importe quel type d’architecture, il vous suffit simplement d’accorder le bois de votre terrasse avec votre maison. Facile d’entretien (du savon noir et de l’eau), il est conseillé de traiter votre bois pour éviter la moisissure ou l’apparition de champignons en tout genre.

Le bois composite – Il a l’apparence du bois sans en avoir les inconvénients en termes d’entretien et de tenue de la couleur dans le temps. Attention cependant aux contraintes mécaniques du plastique, notamment en termes de dilatation.

La pierre – La plus authentique, c’est également le matériau le plus cher. La pose est complexe due au poids des pierres et nécessite la participation de professionnels si vous êtes novices en la matière.

Le carrelage – Avec une large palette de couleur aux couleurs « argiles », le carrelage est le meilleur moyen de mettre de la couleur à votre maison. Son entretien et simple et son coût n’est pas très important.

Les pavés – Typique de certaines maisons de France, il suffira encore d’accorder les pavés avec votre habitation, de façon à allier les couleurs. Il est recommandé de poser les pavés au fur et à mesure que vous coulez le béton

Place aux travaux !

Commencez la construction de votre terrasse en gardant en mémoire que votre terrasse durera plus longtemps si elle est fondée sur une surface dure et stable. Si vous construisez votre terrasse à même la terre, celle-ci pourrait se tasser et nécessiter de nombreux travaux de remise à niveau.

Préparer le chantier : Commencez par délimiter l’emplacement de la terrasse à l’aide de piquets reliés par un cordeau. Creusez sur une trentaine de centimètres puis nivelez le sol.

Ensuite, réalisez un coffrage à l’aide de planches en bois pour bien délimiter la surface à bâtir, puis versez des gravats pour assurer l’évacuation de l’eau. Le niveau de votre terrasse devra être inférieur de 2 à 3 cm à celui de votre maison. Prévoyez également un joint de dilatation entre la terrasse et la maison pour éviter les fissures.

Ensuite, posez un plastique armé avant de couler la dalle de béton ; vous pouvez même poser un treillage métallique pour renforcer la solidité de la dalle.

Puis, coulez une chape sur laquelle vous réaliserez une fine couche de ciment. Pour le temps de séchage de votre terrasse, comptez environ 1 mois avant de placer le revêtement décoratif.

Si vous optez pour la pose d’un revêtement en carrelage, un ragréage sera nécessaire pour bien aplanir la surface de la dalle. Autre précaution : le sol de la terrasse devra être légèrement incliné vers le jardin pour assurer l’évacuation de l’eau (pluie, nettoyage au jet).

En suivant tous ces conseils, vous vous assurerez d’un travail bien fini et pérenne, pour enfin profiter de votre terrasse en toute sérénité.

Maisons Pierre 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*