Dégâts des eaux : les réflexes à adopter pour votre maisons

maisonQue faire en cas de dégâts des eaux dans votre maison ?

De l’eau circule à travers votre maison et c’est le drame. Oui, vous êtes victime de dégâts des eaux. Pas de panique, la quasi totalité des contrats en multirisque intègrent la prise en charge des risques en cas de dégâts des eaux. Toutefois, sachez que votre assurance couvre les conséquences du sinistre, et non pas l’origine.

Après avoir effectué une réparation sommaire, il est indispensable de photographier les lieux touchés par le sinistre. En effet, plus vous apporterez de détails à votre assureur, mieux il pourra évaluer le montant du dédommagement.

Au préalable, il est vivement recommandé de conserver toutes les factures des biens équipant votre habitation, accompagné d’une photo de chaque bien à son état neuf. Un délai de 5 jours vous est imposé pour envoyer tous les éléments nécessaires à la bonne prise en charge du remboursement. Au delà, c’est un motif d’irrecevabilité et donc les frais à assumer seront à votre charge.

Dans la déclaration de sinistre, tous les détails doivent y être mentionnés au risque d’attente longue pour un remboursement : nom, adresse, numéro de contrat, date de dégâts constatés, cause et dommages. Une lettre recommandée avec accusé de réception auprès de votre assureur est demandée pour enclencher la démarche. Certains assureurs vous demanderont un simple appel téléphonique pour informer de la situation.

A partir de 1600 € de dégâts constatés, un expert demandé par votre assureur viendra à votre domicile constater les dégâts et ainsi réaliser une estimation du montant. Ne faites absolument rien avant son intervention, comme une quelle conque réparation ou nettoyage du mur en question.

Une lettre d’acceptation vous sera envoyée vous informant du remboursement proposé par votre assureur. Si toutefois l’expertise ne vous donne pas satisfaction, vous pouvez demander à un autre expert de réaliser une contre-expertise, mais toutefois son intervention sera à votre charge. L’indemnité vous sera versée dans un délai d’un mois en moyenne.

En cas de tempête, neige ou grêle, les conditions de remboursements sont toutefois particulières. Le mieux est de bien les vérifier dans votre contrat multirisques. Une option existe et qui peut vous être proposée par votre assureur est ce qu’on appelle la « valeur à neuf ». Avec cette option, il n’y a pas de vétusté applicable, en clair quelque soit le niveau de dégâts, vous serez remboursé. Si vous souhaitez intervenir vous-même dans les réparations, une indemnité forfaitaire vous sera alors proposée.

En cas de dégâts qui s’étendent jusqu’au domicile de vos voisins, un constat amiable est à rédiger et les assureurs de chaque partie régleront les dédommagements selon les conventions en vigueur.

Ne sont pas pris en charge les dégâts en cas d’humidité, condensation/infiltration aux façades, défaut d’entretien et canalisation encastrée.

Si cette mésaventure devait vous arriver, sachez que Maisons Pierre dispose d’un SAV qui répondra à toutes vos demandes, nous vous accompagnerons et conseillerons sur toutes les démarches à effectuer.

Maisons Pierre 

2 réflexions au sujet de « Dégâts des eaux : les réflexes à adopter pour votre maisons »

  1. Ping : Quels sont les avantages d'un écran sous toiture avec Maisons Pierre ?

  2. Ping : Que faire en cas de sinistre dans ma maison avec mon assurance ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*