L’importance d’une bonne qualité de l’air

Article - qualité de l'air, un indicateur de pollution de l'air intérieurLors de l’achat ou la construction d’une maison, les propriétaires se préoccupent principalement de la qualité du bâtit concernant la consommation en énergie. Un sujet dont on ne parle pas forcément est la qualité de l’air quand bien même cela demeure très important pour bien vivre chez soi. Ne pas se préoccuper de la qualité de l’air, ou autrement dit laisser la pollution de l’air, engendre des conséquences au niveau de la santé : maux de tête, allergies, irritations, somnolences. Voici quelques conseils pour vous aider à améliorer la qualité de l’air de votre habitation.

Quelques conseils pour une meilleure qualité de l’air

Purifier l’air en aérant les pièces de la maison au moins 15 minutes par jour. Renouveler l’air apportera une oxygénation non négligeable.

Humidifier l’air avec un humidificateur ou, à défaut, un récipient tel qu’un saladier. Avec la température ambiante et le temps, l’eau va s’évaporer donnant ainsi un air plus « respirable ».

L’utilisation de certains produits ménagers ayant une composition chimique nuit à la qualité de l’air, vérifiez avant de les utiliser. En amont, bien sélectionner les produits ménagers en privilégiant ceux disposant du label européen en produits écologiques.

Certains comportements comme le tabagisme sont la source d’un air difficilement respirable avec le temps. Fumez dehors ou au mieux…Arrêtez.

Les animaux sont la proie facile des acariens. Bichonnez régulièrement vos animaux domestiques.

Nettoyer régulièrement les bouches d’aération afin que l’air circule facilement et n’entraîne pas des microbes dans toutes les pièces. De plus, installer un échangeur d’air améliore grandement l’évacuation du mauvais air intérieur et la circulation du bon venant de l’extérieur.

Maintenir la température à 20°C au maximum au risque que l’on ressente un effet « étouffé ».

Ne pas coller les meubles contre les murs et laisser un léger espace les mobiliers et le mur. Par ailleurs, les meubles massifs sont recommandés car ils n’absorbent pas les microbes circulant dans l’air.

Une ou des plantes vertes dans votre salon est très agréable visuellement, mais aussi contribue à une meilleure qualité de l’air de par le phénomène de photosynthèse. Attention toutefois à aérer tous les matins car bien que la photosynthèse créé de l’oxygène en journée, elle rejette aussi le dioxyde de carbone la nuit.

Limiter l’utilisation d’encens bien que cela puisse être très agréable au premier abord.

La chasse aux moisissures est ouverte puisqu’elles manifestent d’une humidité importante dans votre habitation. Aérez régulièrement ou envisagez des travaux d’isolation.

Nettoyer régulièrement les tapis car elles sont le berceau des acariens tout comme les poils d’animaux, tout comme les sols avec moquette.

Aérer le garage lors de vos travaux ou bricolages afin que les odeurs des produits d’entretien soient évacuées. À l’inverse, des maux de tête et vomissements sont à prévoir. Ce conseil s’applique également lors de votre entretien ménager.

Des odeurs persistantes comme à la cuisine sont mauvais signe. Privilégiez l’installation d’une hôte d’évacuation au dessus de votre plaque de cuisson.

Couper le chauffage quand la fenêtre est ouverte pour faciliter le courant d’air et non pas uniquement pour dépenser de l’énergie inutilement.

Vers un étiquetage sur la qualité de l’air

Quelques gestes simples au quotidien contribuent à votre bien-être et à celui de votre famille, contribuant ainsi à éviter les désagréments cités. La pollution extérieure est mesurée et quantifiée, contrairement à la pollution intérieure. Toutefois, de plus en plus de spécialistes se penchent sur la question, au point où l’étiquetage des produits sur leur impact sur l’air sera obligatoire à partir de septembre 2013. Des efforts ont été néanmoins réalisés depuis l’introduction de la norme RT 2012 au niveau du choix des matériaux de construction.  Comme disait Raspail, déjà durant le XIXe siècle, « l’air pur est le pain de la respiration », ce qui augurait déjà l’importance d’une bonne qualité de l’air chez soi. De nos jours, dans un monde où chacun est connecté, les appareils électroniques contribuent également à cette pollution intérieure. Mais ça, c’est une autre histoire… Et Maisons Pierre reste à vos côtés pour vous conseiller vous accompagner comment aménager au mieux votre nouvelle maison individuelle.

Maisons Pierre 

5 réflexions au sujet de « L’importance d’une bonne qualité de l’air »

  1. Ping : Une autre pollution intérieure : les ondes électromagnétiques | Le blog de Maisons Pierre - Constructeur de maisons individuelles

  2. Ping : Une touche verte dans sa maison : un peu de nature pour être bien

  3. Ping : Les détecteurs de fumée obligatoire en 2015

  4. Ping : Maisons Pierre vous donne des conseils pour entretenir votre chauffage

  5. Ping : Aménager et décorer sa maison de manière écologique et économique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*